Jean-Louis Chanéac

Chaneac
Maison personnelle inscrite au titre des monuments historiques en 2017

Jean-Louis Chanéac (Jean-Louis Rey) est né en 1931,  à Avignon, puis ses parents s’installent à Chambéry en 1948. Il sort premier de l’École du bâtiment de Grenoble en 1951.

Chanéac s’impose dès le début des années 1960. En 1965, il rejoint le Groupe International d’Architecture Prospective formé par Michel Ragon, Antti Lovag, Pascal Haüsermann et son épouse Claude Costy-Haüsermann et quelques autres.

Son manifeste  » L’Architecture Insurrectionnelle » est publié à Bruxelles en 1968.

En 1969 ses travaux sont récompensé par le Grand prix international d’urbanisme et d’architecture (Nombre d’or) décerné à Cannes par Louis Kahn, Jean Prouvé, Bruno Zevi.

Il construit sa maison en voile de béton en 1976 à Aix-les-Bains. Elle a été inscrite au titre des monuments historiques en 2017.

Il réalise quelques grands projets presque tous en Savoie : le Forum de Saint-Jean-de-Maurienne (centre commercial et 72 logements HLM en 1982), le plan d’aménagement de Chambéry-Technolac en 1985, le plan de masse du site olympique d’Albertville en 1988, l’aménagement du centre de Val-d’Isère et réalisation d’Alpina Lodge, Latitudes 1989, les Carats de Val-d’Isère 1990, le lycée du Granier à La Ravoire-Chambéry 1993.

Il a publié en  2005 : « Architecture Interdite », Éditions Du Linteau

Il est décédé lors d’un accident en 1993.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *