Pierre Cardin, successeur Rodrigo Basilicati-Cardin

Site web : Palais bulles Pierre Cardin

La construction du Palais Bulles a une histoire compliquée. Antti Lovag après avoir construit en voile de béton la villa Bernard à Port la Galère, commune de Théoule-sur-Mer, pour le chef d’entreprises Pierre Bernard, celui-ci a voulu rentabiliser le procédé technique en lançant une opération immobilière. Sur un terrain acheté au lieu-dit L’Esquillon, non loin de la villa Bernard à Théoule-sur-Mer, il a demandé à Antti Lovag, en 1975, l’étude d’un projet et lui en a confié la réalisation. Pour aider au chantier, P. Bernard a fait appel à Philippe Mousset, un architecte belge. Face à l’enjeu financier, Pierre Bernard est intervenu de plus en plus fréquemment et les relations entre les trois hommes se sont détériorées. Au milieu des années 80, Pierre Bernard a pris complètement la direction du chantier, Antti Lovag n’ayant plus qu’un rôle de conseiller plus ou moins coopérant. Les idées d’Antti Lovag ont passablement été malmenées, la rapidité de construction étant privilégiée. Presque terminé, l’ensemble est mis en vente.

Pierre Cardin l’achète en 1992. Il y apporte des modifications différentes du sens de conception, dont un théâtre en plein air, sans faire appel à Antti Lovag pour ces changements. 

Dans ces conditions, le Palais Bulles ne reflète pas complètement les conceptions d’Antti Lovag. On trouvera un résumé de ses idées sur ce site dans la rubrique http://architecture3d.org/habitologie/antti-lovag-2/. ainsi que dans la biographie d’Antti Lovag http://architecture3d.org/antti-lovag-biographie/. Les maisons les plus représentatives sont vraisemblablement les deux villas qui ont été inscrites au titre des monuments historiques (voir la biographie et le site de la Base Mérimée). Le Palais Bulles bénéficie du label Patrimoine du XXe siècle depuis 2006.

La meilleure vidéo sur Antti Lovag, est encore actuellement celle de Wolfgang Ebert, en allemand sous-titrée en français. Les vues extérieures et intérieures de bâtiment sont celles de la villa Bernard à Port-le-Galère, celles du chantier sont prises au Palais Bulles en construction à L’Esquillon : https://vimeo.com/102831019

Le dossier Palais bulles gouv comporte une erreur page III, au sujet de l’association Homme et habitat :  Pierre Roche n’est pas à l’origine du bulletin Habitat publié par l’association, voir l’historique ici.

Pierre Cardin est décédé le 29 décembre 2020. Son héritier principal est son petit neveu Rodrigo Basilicati-Cardin.

Rodrigo Basilicati Cardin

Un livre :

« LE PALAIS BULLES » de Jean-Pascal Hesse (auteur, chargé de communication de Pierre Cardin), Louis-Philippe Breydel (photographe), Préface de Pierre Cardin, Editeur : Assouline.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *