Une mousse isolante en ciment

Mise en vente en 2017

Le centre de recherche LafargeHolcim à Saint-Quentin-Fallavier (Isère) a mis au point une mousse isolante minérale recyclable, dénommée Airium. Elle est produite à partir d’un coulis de ciment et d’un agent moussant. Elle durcit en quelques heures. Sa faible densité (40 à 300 kg/m3 selon les qualités requises) et une faible conductivité thermique (lambda de 0,035 W/m.K à 0,06 W/m.K) en fait un excellent isolant thermique. Elle résiste au feu.

L’agent moussant se présente sous la forme d’une mousse blanche semblable à de la mousse à raser. Il est constituée d’adjuvants naturels (protéines). Il ne serait pas commercialisé sans le ciment.

Parmi les premières applications prévues : le remplissage de blocs de béton, l’isolation des combles, des toits terrasses ou des sols selon la résistance mécanique et les qualités thermiques souhaitées.

mousse-ciment
Exemple de projection pour chape isolante en mousse Airium.

Elle a été utilisée en Autriche et en France dans des sites pilotes. L’application sur chantier s’effectue à l’aide d’une machine à projeter pour mortiers, Lafarge propose la Foambox, un dispositif mobile qui permet de fabriquer la mousse sur place à partir du ciment et de l’agent moussant. L’utilisation pour des coques est envisageable. Airium sera commercialisé en France au premier trimestre de 2017.

Il existe plusieurs autres marques d’agent moussant, mais la densité du béton allégé est en général supérieure à 300 kg/m3.

Lafarge commercialise aussi depuis 2011 Thermedia, un béton isolant avec des granulats de pierre ponce.

Bientôt un ciment écologique

Production en 2017

hp2a
Béton de ciment d’argile HP2A ©  – Photo : Ocean Production

Un nouveau ciment qui peut être qualifié d’écologique devrait être distribué en France à partir de 2017. Son empreinte carbone serait de 10 à 20 fois inférieure à celle du ciment Portland qui est produit en chauffant une roche calcaire.

Ce nouveau ciment (brevet HP2A) sera produit à base d’argile sans chauffage par la société française Argilus.

Continuer la lecture de Bientôt un ciment écologique

Histoire des maisons bulles 1960-1970

livre R ST PierreLes livres traitant des maisons bulles sont peu nombreux. Nous devons donc saluer la parution d’un ouvrage* de l’historienne Raphaëlle Saint-Pierre qui retrace l’évolution de ce type d’habitation durant les années 60-70. La première page de couverture présente une photo de la maison Unal, conçue initialement par l’architecte Claude Haüsermann-Costy. Elle situe l’orientation de l’ouvrage.

Après une présentation du contexte architectural et culturel des années 50, de nombreuses maisons en matériaux composites sont évoquées. Le voile de béton utilisé pour la première fois en Europe, en 1959, pour la construction d’une habitation individuelle par Pascal Haüsermann fait l’objet d’une présentation particulière. L’autoconstruction, avec des plans fournis par cet architecte ou sa compagne, a permis l’ouverture de plusieurs chantiers en France. La facilité apparente de cette technique entraînera même certains à prôner la maison sans architecte.

Continuer la lecture de Histoire des maisons bulles 1960-1970

Conceptions d’Antti Lovag

Fontaines SaM300
Salle-à-manger dans une coque mobile, attenante à la cuisine, à Fontaines-sur-Saône (Antti Lovag)

Quel renouvellement de l’architecture peut-on attendre aujourd’hui pour concevoir des maisons ? Parmi les propositions les plus intéressantes, il y a certainement celles d’Antti Lovag. Elles sont encore peu connues. Antti est un concepteur discret qui s’est peu exprimé. On y trouve une mise en cause radicale de la contruction contemporaine. Tellement radicale qu’il a dû trouver les conditions concrètes de réalisation en dehors du domaine habituel du logement et des entreprises du bâtiment. Il a travaillé pour des clients fortunés qui lui ont permis d’expérimenter assez librement en disposant d’une équipe tous corps d’état. Son concept fondamental est l’habitologie qui dépasse la notion d’architecture.

Continuer la lecture de Conceptions d’Antti Lovag

Explications des constructions courbes

PAL B Photo Daëlle Le Boulicaut_modifié-1
Palais Bulles (Antti Lovag) Photo Daëlle Le Boulicaut

Les constructions en pierre avec voûtes, coupoles et profusion d’ornements manifestaient dans beaucoup de pays le symbolisme de la voûte céleste et l’omniprésence de la religion dans la société. La liberté moderne des formes en voile de béton se justifie d’abord par le plaisir des courbes et par l’adaptation à l’usage.

Continuer la lecture de Explications des constructions courbes

Projection sur tissu extensible tendu

Tricot Mouans QW22.jpgmodif
Essai  lors d’un stage avec Antti Lovag à Mouans-Sartoux.

Les bases du procédé

Les techniques de construction sur tissu tendu reposent sur le principe de la projection de matériaux sur un tissu extensible mis en forme par des supports. Le ferraillage — par rapport au ferrociment — sera remplacé par des fibres incorporées au mortier.

Continuer la lecture de Projection sur tissu extensible tendu

Panorama des procédés de construction

Nous vivons une période de contrastes étonnants. Le développement des sciences et des technologies donne la possibilité de réaliser les formes les plus originales et d’apporter des solutions à des problèmes pratiques défiant l’imagination peu d’années auparavant. Citons pêle-mêle les bâtiments de très grande hauteur, de plusieurs centaines de mètres, de formes courbes ou à déformations complexes, la Géode, le viaduc de Millau, le tunnel sous la Manche, les constructions de Santiago Calatrava, etc…Sans oublier les constructions spectaculaires en aéronautique, astronautique, automobile, nautisme et quelques objets de la vie courante notamment dans les nouvelles technologies.

Continuer la lecture de Panorama des procédés de construction