Bulle imprimée en 3D

Parmi les essais de maisons bulles imprimées en 3D, c’est Boom Printed, l’imprimante russe, qui présente le plus abouti. La technique originale de l’imprimante à mono-bras est particulièrement efficace et bien adaptée. Il reste évidemment à améliorer la conception des formes.

Les développeurs se sont fixés pour objectif de créer une imprimante 3D de construction facile à utiliser et à entretenir qui permet de construire des maisons rapidement, à moindre coût. Pour cela,  ils ont réalisé un prototype d’imprimante mobile pesant seulement 200 kg, pouvant même être transportée dans une remorque de voiture. Avec son aide, deux bâtiments hémisphériques ont déjà été imprimés;  le premier d’un diamètre de 6 m et le second d’un diamètre de plus de 9 mètres.

C’est un ingénieur moscovite, Alexey Ostanin, qui est le concepteur du projet Printed Dome. Il est à la recherche de financement pour l’améliorer et lancer la fabrication de son imprimante.

« Les fenêtres, les portes et les ouvertures  pour les communications internes sont formées automatiquement selon le programme de contrôle. Les couches externe et interne du coffrage sont formées en une seule passe dans le plan horizontal, entre elles des liens de renforcement transversaux et longitudinaux sont posés. Entre les couches, il est possible de poser l’isolant directement pendant le processus d’impression 3D ou après la fin des travaux. »

L’imprimante est constituée d’une flèche télescopique mobile à tête rotative avec une extrudeuse qui alimente des mélanges de produits composites..Le système convient bien pour des structures en dôme. Ces formes, déclare le concepteur, sont intéressante en termes de réduction des coûts, pour des volumes internes produits avec une faible consommation de matériau. Les dômes sont des structures autoportantes relativement légères, qui réduisent le coût des fondations. De tels bâtiments présentent une résistance sismique élevée et excluent l’effondrement du toit sous le poids de la neige. C’est l’adaptation des formes de l’igloo centenaire à des bords plus larges avec utilisation des technologies de construction modernes. L’aménagement intérieur nécessite une adaptation aux courbes des parois internes .

Exemple de possibilité d’exécution qui a été proposée. L’ignorance des recherches d’Antti Lovag est évidente.

Vidéo à voir : Boom.  3D:/.

Autre texte en russe avec photos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *